// Comptes rendus Dames 5ème ligue

 

 

// Samedi 5 mars 2016 // VBC La Vendline – VBC Porrentruy, 1-3 (26-24  15-25  11-25  18-25, 79’)

 

Un « blanc » en fin de 1er set, puis une belle prestation

Après avoir alterné le bon et le très mauvais, jeudi, contre la lanterne rouge Val Terbi, mais s’en être tout de même sorti (3-2), les dames 5e ligue du VBC Porrentruy avaient à cœur de fournir une bonne prestation à Vendlincourt, histoire d’assurer le titre de championnes et de se prouver qu’elles ont le calibre pour la catégorie supérieure.

Porrentruy a réalisé les deux objectifs et cueille une douzième victoire en douze matches. Il aurait même dû l’emporter 3-0, mais après une entrée en matière pourtant bonne (Porrentruy a mené 8-10, puis 12-18 et 19-24), il s’est encoublé en fin de 1re manche, ne parvenant pas à inscrire le dernier point. Il y avait un brin de nervosité à cet instant, peut-être la fameuse « peur de gagner » ?

La perte in extremis du premier set n’a en rien décontenancé une équipe bruntrutaine alors appliquée, qui a passé la vitesse supérieure dès le début du 2e set, prenant les choses à son compte (de 4-4 à 4-13, Marie Petignat au service). Depuis cet instant – et mis à part quelques brefs ratés – Porrentruy a déroulé, performant au service et dans la relance, auteur de très jolies actions offensives, avec d’efficaces smashes dans la position « 1 » adverse. Gresa Ferati, Marie Petignat et Fiona Bregnard ont souvent trouvé la faille.

Le 3e set a été la copie conforme du 2e : de 3-3, le score est passé à 3-11, puis Porrentruy a assuré. Pas l’ombre d’un doute non plus dans le 4e et dernier set, Porrentruy a constamment fait la course en tête (1-6, 5-11, 13-21), s’imposant sans coup férir pour déguster alors une Clairette bien méritée.

La saison ne s’arrête pas encore, il reste deux matches à jouer à l’Oiselier, samedi 12 mars à 19h30 à l’Oiselier contre l’un des dauphins au classement, Courfaivre, puis jeudi 17 mars contre Crémines. L’ambition de ne pas perdre de match doit suffire à motiver un groupe souriant et cool, pas toujours à son affaire, mais lorsqu’il l’est, capable de développer un jeu de bonne facture.